Quels sont les signes d’une crise de myasthénie grave ?

La myasthénie est une maladie neuromusculaire qui se caractérise par une faiblesse et une fatigue anormale des muscles volontaires. Elle est rare, touchant environ une personne sur 5000 à 10000. Dans cette maladie, le système immunitaire de la personne attaque et détruit par erreur les récepteurs de l’acétylcholine, un neurotransmetteur essentiel à la transmission des signaux neuromusculaires. Par conséquent, les muscles ne reçoivent pas correctement les instructions du cerveau, ce qui entraîne une faiblesse musculaire. Mais comment reconnaître les signes d’une crise de myasthénie grave ? C’est ce que nous allons découvrir.

Comprendre la myasthénie

Avant de pouvoir identifier les signes d’une crise de myasthénie grave, il est important de comprendre ce qu’est la myasthénie. La myasthénie est une maladie auto-immune, c’est-à-dire qu’elle se produit lorsque le système immunitaire de la personne attaque par erreur ses propres cellules. Dans le cas de la myasthénie, ce sont les récepteurs de l’acétylcholine qui sont attaqués. L’acétylcholine est un neurotransmetteur, une substance chimique qui transmet les signaux entre les neurones et les muscles. Lorsque les récepteurs de l’acétylcholine sont détruits, les muscles perdent leur capacité à recevoir les signaux du cerveau, ce qui cause une faiblesse musculaire.

A découvrir également : Quelle e-cigarette convient pour le CBD ?

Les symptômes de la myasthénie

Les symptômes de la myasthénie peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre et peuvent inclure une faiblesse et une fatigue des muscles oculaires, faciaux, de la bouche, de la gorge et du cou, ainsi que des membres et du tronc. Ces symptômes peuvent être légers ou graves et peuvent même varier chez une même personne d’un jour à l’autre.

Les premiers signes de la myasthénie peuvent être des douleurs musculaires, une fatigue excessive après l’exercice, des troubles de la vision, une difficulté à avaler ou à parler, une faiblesse dans les bras ou les jambes, et des difficultés à respirer. Il est important de consulter un médecin dès l’apparition de ces symptômes.

En parallèle : Quels produits pour prendre soin de soi ?

La crise myasthénique

La crise myasthénique est un épisode grave de faiblesse musculaire qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle se caractérise par une faiblesse soudaine et intense des muscles, en particulier de ceux qui contrôlent la respiration.

Dans une crise myasthénique, la respiration peut devenir difficile à tel point que la personne peut avoir besoin d’une assistance respiratoire. Les autres signes d’une crise myasthénique peuvent inclure une faiblesse sévère des muscles de la gorge, rendant difficile la déglutition et la parole.

Le diagnostic et le traitement

Le diagnostic de la myasthénie peut être un processus complexe. Il peut inclure des tests sanguins pour détecter la présence d’anticorps, des tests neurologiques pour évaluer le fonctionnement des muscles et des nerfs, et parfois une biopsie musculaire.

Le traitement de la myasthénie peut inclure des médicaments pour supprimer le système immunitaire ou pour améliorer la transmission des signaux entre les nerfs et les muscles, ainsi que des thérapies pour gérer les symptômes et améliorer la qualité de vie.

En conclusion, si vous ou une personne de votre entourage présentez des signes de myasthénie, il est important de consulter un médecin dans les plus brefs délais. Une intervention rapide peut aider à limiter la gravité de la maladie et à améliorer la qualité de vie.

Gestion de la crise myasthénique

La gestion d’une crise myasthénique, situation d’urgence médicale résultant d’une exacerbation sévère de la myasthénie grave, est primordiale pour la survie du patient. Il s’agit le plus souvent d’une faiblesse musculaire généralisée, avec une atteinte prédominante des muscles respiratoires. La crise myasthénique peut être très grave et représente une urgence thérapeutique.

La crise peut être déclenchée par une infection, une chirurgie, un stress émotionnel, une grossesse, l’arrêt ou l’introduction d’un médicament. Lors d’une crise, la faiblesse peut concerner les muscles qui contrôlent la respiration, nécessitant une ventilation assistée.

Il est crucial de maintenir une ouverture adéquate des voies aériennes et un échange gazeux suffisant dans les poumons. En outre, l’état du patient doit être continuellement surveillé pour détecter la moindre dégradation, ce qui pourrait indiquer la nécessité d’une intervention d’urgence.

Des médicaments sont également administrés pour contrer les auto-anticorps présents dans la myasthénie grave, qui attaquent les récepteurs de l’acétylcholine à la jonction neuromusculaire. Le traitement peut inclure des immunosuppresseurs, des corticoïdes et/ou des immunoglobulines intraveineuses.

Le quotidien avec la myasthénie

Vivre avec une maladie neuromusculaire auto immune comme la myasthenie grave représente un défi quotidien. La faiblesse musculaire peut rendre difficile des activités ordinaires telles que la marche, le lever, l’habillage, le manger, le parler et le respirer.

Cependant, avec un traitement approprié et une bonne gestion des symptômes, les personnes atteintes de myasthénie peuvent mener une vie normale. De plus, de nombreux patients trouvent un grand soutien dans les groupes de soutien et les organisations de patients.

Il est primordial pour les personnes atteintes de myasthénie de bien comprendre leur maladie, de travailler en étroite collaboration avec leur médecin et leur équipe soignante, et de prendre soin de leur santé globale. Une bonne alimentation, un sommeil suffisant et des exercices adaptés sont essentiels pour maintenir la force musculaire et le bien-être général.

Il est également important de se faire vacciner contre les infections respiratoires, car elles peuvent déclencher une crise myasthénique. Les vaccinations doivent toujours être discutées avec le médecin traitant, car certains vaccins peuvent aggraver les symptômes de la myasthénie.

Conclusion

La myasthénie est une maladie auto-immune difficile à vivre au quotidien en raison de la faiblesse musculaire qu’elle provoque. Cependant, en connaissant les signes et symptômes d’une crise myasthénique, en collaborant étroitement avec son équipe médicale et en prenant soin de sa santé, il est possible de gérer efficacement la maladie et de maintenir une bonne qualité de vie.

Il est important de rappeler que toute personne présentant des symptômes tels que l’asthénie, la faiblesse des muscles oculaires, de la bouche ou de la gorge, ou des difficultés respiratoires, doit consulter un médecin sans tarder. C’est grâce à une prise en charge rapide et appropriée que la myasthénie peut être maîtrisée et que ses effets sur la vie quotidienne peuvent être minimisés.