Comment gérer naturellement une hypotension orthostatique?

Comment gérer naturellement une hypotension orthostatique?

L’hypotension orthostatique, c’est un terme assez intimidant, n’est-ce pas? Pourtant, vous pourriez être surpris de savoir combien c’est courant. C’est cette baisse soudaine de la pression artérielle qui fait tourner votre tête quand vous vous levez trop vite. En fait, c’est tellement courant que vous en avez probablement déjà fait l’expérience sans même vous en rendre compte. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous guider à travers tout ce que vous devez savoir sur l’hypotension orthostatique, ses risques, ses symptômes, comment elle est diagnostiquée et, plus important encore, comment la gérer naturellement.

Qu’est-ce que l’hypotension orthostatique?

Commençons par décomposer ce terme médical intimidant. L’hypotension signifie simplement une tension artérielle basse. Or, l’orthostatique se réfère à quelque chose qui a trait à la position debout. Ainsi, l’hypotension orthostatique est une chute de la tension artérielle qui se produit lorsque vous passez d’une position assise ou couchée à une position debout.

A découvrir également : Cbg, cbn, cbc : un trio du cannabinoÏdes pour un effet optimal

Dès que vous vous levez, la gravité fait naturellement couler le sang vers les membres inférieurs. Pour contrebalancer cela, votre corps augmente la fréquence cardiaque et resserre les vaisseaux sanguins pour maintenir une pression artérielle stable. Cependant, parfois cette réaction est retardée ou insuffisante, ce qui entraîne une chute de la pression artérielle, causant l’hypotension orthostatique.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes de l’hypotension orthostatique sont généralement brefs et surviennent juste après le passage à la position debout. Vous pouvez vous sentir étourdi ou comme si vous alliez vous évanouir. D’autres symptômes peuvent inclure des étourdissements, une vision floue, des nausées, une faiblesse générale et une chute soudaine. Parfois, vous pouvez même perdre connaissance.

Sujet a lire : Comment les femmes enceintes peuvent-elles soutenir leur santé mentale pendant les confinements COVID-19 ?

Il est important de consulter un professionnel de la santé si vous présentez ces symptômes fréquemment ou si elles sont accompagnées de douleurs thoraciques, de palpitations cardiaques, ou si vous perdez connaissance, car ceux-ci peuvent signaler une maladie cardiaque ou d’autres conditions graves.

Diagnostic et traitements médicaux

L’hypotension orthostatique est généralement diagnostiquée à l’aide d’un test simple appelé test de la table basculante. Vous commencerez par vous allonger sur une table, et votre pression artérielle sera mesurée. Ensuite, la table sera inclinée pour vous mettre en position debout, et votre tension sera à nouveau mesurée. Si votre pression artérielle chute de manière significative, vous serez diagnostiqué avec une hypotension orthostatique.

Le traitement médical dépend de la cause sous-jacente de l’hypotension. Il peut inclure des ajustements de vos médicaments actuels, l’ajout de médicaments pour augmenter la pression artérielle ou traiter les symptômes, ou des recommandations pour une hydratation adéquate et des modifications de l’alimentation.

Gestion naturelle de l’hypotension orthostatique

Maintenant, pour la partie que vous attendiez tous: comment gérer naturellement l’hypotension orthostatique? Il y a plusieurs stratégies que vous pouvez essayer.

  • Hydratation: Boire beaucoup d’eau peut aider à augmenter le volume sanguin, ce qui à son tour peut aider à prévenir l’hypotension. De plus, essayer de boire un verre d’eau avant de se lever peut être particulièrement utile.

  • Alimentation: Augmenter votre consommation de sel peut également aider à augmenter le volume sanguin. Cependant, cela devrait être fait avec prudence, surtout si vous souffrez d’une maladie cardiaque ou rénale, ou si vous avez une tension artérielle élevée.

  • Exercices: Des exercices spécifiques peuvent aider à renforcer votre système cardiovasculaire et à prévenir l’hypotension. Par exemple, vous pouvez essayer des exercices de flexion des pieds avant de vous lever, ou des exercices de résistance, comme le yoga ou la musculation.

Il est crucial de rappeler que bien que ces stratégies puissent aider à gérer l’hypotension orthostatique, elles ne doivent pas remplacer un traitement médical approprié pour les conditions sous-jacentes qui pourraient causer l’hypotension.

Aliments riches pour traiter l’hypotension orthostatique

Pour bien gérer l’hypotension orthostatique, l’élément clé est l’alimentation. En effet, certains aliments peuvent aider à augmenter naturellement la pression artérielle. Avant de vous plonger dans les détails, il est essentiel de souligner que le régime alimentaire doit être adapté à chaque individu en fonction de son état de santé global.

Les aliments riches en eau, en sel et en vitamines B12 peuvent aider à augmenter la pression artérielle. En effet, l’eau aide à augmenter le volume sanguin, ce qui peut aider à stabiliser la pression artérielle. Par ailleurs, le sel permet de retenir l’eau dans l’organisme, ce qui contribue également à augmenter la pression artérielle. De plus, la vitamine B12 joue un rôle crucial dans la formation des globules rouges, qui sont essentiels au transport de l’oxygène dans le corps, soutenant ainsi une tension artérielle saine.

Il est également recommandé de répartir les repas tout au long de la journée plutôt que de prendre trois gros repas. Cela peut aider à éviter une chute de tension après les repas, phénomène connu sous le nom d’hypotension postprandiale.

Cependant, il est important de noter que l’augmentation de la consommation de sel doit être effectuée avec prudence, car une consommation excessive peut entraîner une hypertension artérielle, qui est une condition tout aussi dangereuse. De plus, chaque individu a des besoins nutritionnels uniques, et il est donc préférable de consulter un professionnel de la santé avant de faire des ajustements significatifs à votre régime alimentaire.

Le rôle de l’exercice physique dans le traitement de l’hypotension orthostatique

L’exercice physique joue un rôle crucial dans la gestion de l’hypotension orthostatique. En effet, l’exercice aide à renforcer le cœur et à améliorer la circulation sanguine, ce qui peut aider à prévenir les chutes de tension lorsque vous vous levez. Cependant, il est essentiel de choisir les bons types d’exercices et d’adopter les bonnes habitudes pour tirer le maximum de bénéfices.

Les exercices cardiovasculaires, comme la marche, la course ou le vélo, peuvent aider à renforcer le cœur et à améliorer la circulation sanguine. De plus, des exercices spécifiques peuvent aider à prévenir l’hypotension orthostatique. Par exemple, des exercices de flexion des pieds avant de se lever peuvent aider à prévenir une chute de tension.

Il est également important de ne pas se lever trop rapidement après un exercice, car cela peut causer une chute de tension. Au lieu de cela, essayez de vous lever lentement et prenez quelques instants pour vous habituer à la position debout avant de commencer à bouger.

N’oubliez pas que chaque individu a des besoins d’exercice différents et que ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Il est donc préférable de consulter un professionnel de la santé ou un spécialiste de l’exercice avant de commencer un nouveau programme d’exercice.

Conclusion

En conclusion, bien que l’hypotension orthostatique puisse être une condition inconfortable et parfois déconcertante, il existe plusieurs stratégies naturelles que vous pouvez adopter pour la gérer. En maintenant une hydratation suffisante, en ajustant votre alimentation et en incorporant des exercices appropriés dans votre routine, vous pouvez aider à réguler votre pression artérielle et à réduire les symptômes de l’hypotension orthostatique.

Cependant, il est essentiel de se rappeler que ces stratégies ne remplacent pas un traitement médical approprié. Si vous présentez fréquemment des symptômes d’hypotension orthostatique, il est crucial de consulter un professionnel de la santé pour un diagnostic et un traitement appropriés. Enfin, chaque individu est unique, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre. Il est donc important de personnaliser toutes les stratégies de gestion de l’hypotension orthostatique à vos besoins individuels.